JE REVIENS D'UN VOYAGE
Je reviens d’un voyag(e)
rempli de tentations
et d’angoiss(es) et de larm(es)
et d’hallucinations…
Je reviens d’un pays
en plein cœur du désert,
un pays tout petit
aux portes de l’enfer…
 
Je reviens d’un voyag(e)
dans une mer dorée
sans voiliers et sans plag(e),
une mer agitée…
Je rentre d’un naufrag(e)
j’reviens de l’au-delà
je reviens à la nag(e)
mais je reviens vers toi…

Oui je reviens vers toi,
seras-tu encor(e) là… ?
Est-ce que tu comprendras
une dernière fois… ?

Je reviens d’un trop long voyag(e)
j’ai jeté mes bouteill(es) à la mer
j’ veux plus jamais voir les rivag(es)
les pièg(es) empoisonnés de l’enfer…
Je reviens d’un si long voyag(e)
d’un vrai paradis …artificiel
crois-moi, crois-moi pas...je m’engag(e)
à sortir enfin de ce tunnel…

Je reviens d’un voyag(e)
où j’ai connu le pir(e)
où je vivais en cag(e)
où je voulais mourir…
Je rentre d’un endroit
où je m’étais perdu,
il faisait noir et froid
et je ne m’aimais plus…

Je reviens d’un voyage
que je ne ferai plus,
je march’rai à l’écart
des chemins défendus…
Je rentre d’un naufrag(e),
reviens de l’au-délà,
je reviens à la nag(e),
seras-tu encor’ là ? 
Seras-tu encore là
Est-ce que tu m’écouteras ?
Est-ce que pardonneras
une dernière fois ?        


Je reviens d’un trop long voyag(e)
j’ai jeté mes bouteill(es) à la mer
j’ veux plus jamais voir les rivag(es)
les pièg(es) empoisonnés de l’enfer…
Je reviens d’un si long voyag(e)
d’un vrai paradis …artificiel
crois-moi, crois-moi pas...je m’engag(e)
à sortir enfin de ce tunnel…

Je reviens de null(e) part,
si il n’est pas trop tard
je reviens de voyag(e)…